Joyeuse Journée de l’Europe

Le 9 mai 1950 Robert Schuman, ministre français des Affaires Étrangères, proposait la création d’une Communauté Européenne du charbon et de l’acier dont les pays membres – et en particulier la France et l’Allemagne, jusqu’à ce moment-là ennemis séculaires – mettraient en commun leur production du charbon et de l ‘acier.

À l’époque c’est donc grâce à la production de biens matériels que l’Europe a pu surmonter les difficultés de l’après-guerre et créer les vraies bases pour une paix durable.

Aujourd’hui, dans une société en pleine ébullition, la paix ne peut être assurée qu’à travers l’instruction, l’éducation, la culture, instruments qui permettent aux citoyens de toute provenance de se connaître, de se respecter dans la diversité, d’exiger une justice « juste » pour tous.

Une formation de qualité dans les langues et le droit – un des objectifs prévus par le statut d’EULITA – ne pourra que contribuer concrètement à la réalisation des attentes de nos ancêtres.

Vive l’Europe! Vive EULITA!