Archive

22/11/2016 09:42

The European Lawyers Foundation of the CCBE conducted an EAW-Rights project, analysing the implementation and operation of the European Arrest Warrant from the point of view of defence practitioners. The EAW-Rights report contains examples of good practice and recommendations and also contains valuable feedback on the translation of documents in connection with the European Arrest Warrant. It is available here.

 

11/10/2016 15:17

EULITA – in cooperation with the Austrian association ÖVGD – organizes a conference in Vienna, Austria, on 30 and 31 March 2017, followed by the annual general assembly on 1 April 2017. You can find the Call for Papers here. Please visit the EULITA website for further details and the registration form. Looking forward to seeing you in Vienna!

– The EULITA Executive Committee

-------------

30/09/2016 14:20

The National Register of Public Service Interpreters (NRPSI) published the third edition of its Annual Review. This provides independent analysis of the information held on the National Register and insight into the state of the interpreting profession.

30/09/2016 13:56

On the occasion of the conference on "Multilingualism and equal rights in the EU: the role of sign languages" at the European Parliament in Brussels on 28 September 2016, Ivana Bucko, the newly elected efsli President, and Liese Katschinka, EULITA President, signed a Memorandum of Understanding, which will deepen the cooperation between these two European organisations.

30/09/2016 13:42

"Multilingualism and equal rights in the EU: the role of sign languages"

was the name of a conference organised by MEP Helga Stevens, the first woman MEP who identifies as a deaf sign language user and a campaigner for the rights of deaf and disabled people. The conference held on 28 September 2016 in the European Parliament was attended by over 1,000 people from across the EU. There was interpretation into all 31 EU sign languages and all 24 official spoken languages.

08/08/2016 08:18

Please visit the JUSTISIGNS website (www.justisigns.com) for details about the results and/or follow the link below to the video which gives a summary of the project.

Video: http://www.vimeo.com/interesource/justisignsimpact

 

Accueil

Lors de la quatrième Assemblée générale d’EULITA, tenue le 5 avril 2014, à Cracovie (Pologne), à l’invitation de la Polish Society of Sworn and Specialized Translators (TEPIS), Liese Katschinka (Autriche), présidente, Christiane Driesen (Allemagne), vice-présidente, Zofia Rybinska (Pologne), vice-présidente, Katy Stifterova (République tchèque), secrétaire, Lucía Castaño-Castaño (Espagne), trésorière, Flavia Caciagli (Italie) et Geoffrey Buckingham (Royaume-Uni) ont été élu pour siéger au Comité exécutif (2014 – 2017) d’EULITA.

EULITA, Association européenne des traducteurs et interprètes juridiques, a été fondée à Anvers, Belgique, le 26 novembre 2009. Cette association internationale sans but lucratif (aisbl) a été créée dans le cadre du Programme Justice Pénale de la Direction générale Justice, liberté et sécurité de la Commission européenne (projet numéro JLS/2007/JPEN/249). Le rapport de mission d’EULITA se trouve sur ce site (Qui sommes-nous? / Mission) et expose en détail les objectifs que poursuit EULITA par ses activités.

EULITA tient, notamment, à promouvoir une meilleure coopération et de meilleures pratiques concernant les conditions de travail avec les services judiciaires et les professions juridiques. La directive relative au droit à l’interprétation et à la traduction dans le cadre des procédures pénales (JO L 280/1 – voir sous la rubrique Documentation / Documents pertinents) a été officiellement adoptée le 26 octobre 2010 et devait être transposée par les États membres de l’Union européenne le 27 octobre 2013. Au cours des quatre ateliers régionaux, organisés dans le cadre du projet TRAFUT (Training for the Future) qui bénéficièrent du financement de l’UE, EULITA présenta aux acteurs judiciaires des États membres de l’Union européenne, les vues des interprètes et traducteurs juridiques sur les divers articles de la directive. (Pour plus de détails concernant le projet, voir sous TRAFUT dans la marge de gauche).

QUALETRA (Quality in Legal Translation), autre projet consacré à la Directive 2010/64/UE, a également bénéficié du financement de l’UE. Ce projet se concentra principalement sur les « documents essentiels » et le Mandat d’arrêt européen (MAE). Pour plus d’informations sur QUALETRA, veuillez consulter la rubrique portant sur QUALETRA dans la marge de gauche.

EULITA entretient des liens étroits avec la communauté des interprètes en langue des signes, à travers ses relations avec efsli (European Forum of Sign Language Interpreters) et en participant au projet JUSTISIGNS (538899-LLP-1-2013-1-IE-LEONARDO-LMP) visant à l’élaboration de matériel de formation pour les interprètes en langue des signes, la communauté sourde et les acteurs du domaine judiciaire afin de promouvoir l’interaction entre ces acteurs dans les environnements judiciaires. (Pour plus de détails, voir sous JUSTISIGNS dans la marge de gauche).

Les activités d’EULITA se concentrèrent en 2015 sur LIT Search, le projet pilote destiné à l’établissement d’une base de données européenne d’interprètes et traducteurs juridiques (JUST/2013/JPEN/AG/4556). Ayant étudié la situation actuelle concernant les registres nationaux et/ou régionaux des interprètes et traducteurs juridiques au cours de cinq réunions d’étape, le consortium a mis au point la base de données pilote. Les résultats du projet ont été présentés lors de la conférence finale, qui s'est tenue les 9 et 10 novembre 2015, à Anvers (pour plus de détails, voir sous LIT Search dans la marge de gauche). Le rapport final sera bientôt disponible sur ce site.

EULITA a également soumis à ISO/TC 37/GT 2, en juin 2015, un projet de norme ISO portant sur l’interprétation juridique. Entre-temps, les experts internationaux ont contribué aux contenus du projet de travail (WD) 20228, celui-ci ayant progressé dans la hiérarchie ISO jusqu’au stade du projet de comité (CD) 20228 au début de 2016. Le texte a été paufiné lors de la réunion annuelle de l’ISO, tenue à Copenhague en juin 2016, et sera bientôt soumis au vote pour devenir un projet de Norme internationale (DIS).

Le programme de VOLONTARIAT d’EULITA est une activité contribuant à renforcer les liens avec les universités. Étant donné qu’un grand nombre des membres associés d’EULITA sont des universités assurant des formations en traduction et interprétation juridique, les résultats de leurs recherches présentent un grand intérêt pour EULITA. (Pour plus de détails, voir Adhérer à EULITA / Programme de VOLONTARIAT).

Les associations et organisations s’intéressées par l’interprétation et la traduction juridique et souhaitant rejoindre EULITA, sont cordialement invitées à contacter le secrétariat d’EULITA (info@eulita.eu) pour toute information concernant l’adhésion. Vous trouverez les informations utiles sous Adhérer à EULITA.

Liese Katschinka, Présidente d'EULITA
Vienne, juillet 2016
- - - - - - - - - - -

 

Suivez-nous sur Twitter ou participez à nos discussions sur LinkedIn.

Lien vers:

MerkenMerken